Star +Star +Star +

Attention, ce film n’est ni un Western raté à la française, ni une comédie belge ! Il s’agit d’un coup de cœur du festival de Cannes. Ce film fait écho aux attentats du 13 décembre et décrit l’enrôlement des premiers djihadistes français dans les années 1990.

C’est l’histoire de Kelly qui à 16 ans, fuit son foyer par amour pour l’Islam et choisit de changer de vie. Son père et son frère vont alors se lancer à sa recherche, du Danemark au Yémen, en passant par la Belgique et le Pakistan. C’est une Odyssée rythmée par les attentats de New York, Madrid et Londres.

François Damiens, déjà célébrissime depuis Dikkenek, aimerait montrer ici son talent dans un film qui se veut sérieux, intelligent et émouvant. Il pourrait ici s’imposer comme un acteur majeur du cinéma franco- belge. Plus encore qu’après La Famille Bélier, il prouve sa polyvalence. Mais une fois de plus, on le préfère quand il nous fait rire.

Cette affiche est digne d’un grand navet, et n’évoque en aucun cas la visée du film. Doit-on écrire un tel titre Les Cowboys, en rouge dans une police dégueulasse parce que la famille de Kelly est fan de Country et considère les islamistes comme des Indiens ? Est-ce qu’on peut vraiment comparer le Far West et le Proche Orient ? C’est dommage car en dehors de l’affiche, il y a une réelle volonté de la part du réalisateur de réaliser un film esthétique tout en donnant une clef de lecture pour nous interroger sur la nouvelle complexité du monde.

THE DUDERINO

 

Publicités