On n’a pas souvent l’occasion de pouvoir assister à des projections de films jordaniens. Dès lors, dimanche 12 février, atterrissage à Berlin et premier film auquel on se rend, dans la salle du Delphi, typique de la période RDA. On quitte pourtant la RDA pour la Jordanie à l’instant où le film commence. L’image du film est très réussie et arrive à mettre en valeur Amman, capitale de la Jordanie.

Sur fond de révolutions arabes et de soulèvements populaires aux alentours, on découvre alors la société jordanienne par le biais d’un adolescent et son père. Leur relation nous transporte dans les différents milieux et met en évidence l’absurdité de certaines contradictions qui tissent tous les foyers jordaniens. Dès lors (et certains l’évoque comme une faiblesse), le film n’a pas besoin de dialogues pour marquer nos esprits. Les images et le fond sonore qu’offre la radio (présente dans le taxi jusqu’au cabinet du médecin) suffisent à capter notre attention. Ce film développe une capacité d’autocritique de la société jordanienne par un comique de situation qui confine parfois à l’absurde.

On explore la relation père-fils à partir du moment où la tragique fin de la semaine approche. De la naissance de cette relation jusqu’à sa toute fin, le réalisateur Yahya Al Abdallah nous fait découvrir la société jordanienne à travers le prisme d’une relation que l’on suit tout au long du film et qui traverse tous les milieux sociaux. Toutes les interrogations soulevées ne sont pas résolues, et l’on sort de la salle avec une perplexité toute arabe qui donne son charme aux instants que l’on vient de passer devant l’écran.

etoiles-2etoiles-2etoiles-2etoilesetoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s