Vingième et dernier film de la sélection officielle de 2013, le douzième film de Jim Jarmusch a été une très bonne surprise de ce festival, et m’a prise totalement au dépourvu.

Ceux qui connaissent un peu cet atypique cinéaste américain (Stranger than Paradise, Down by Law, le cultissime Dead Man) vont sans doute être surpris en apprenant le thème de ce nouveau long-métrage : Jarmusch a réalisé un film de vampires (si, si).

L’intrigue tourne autour d’un couple, Adam et Eve. Lui (Tom Hiddleston), sombre et ténébreux, est reclus dans un loft de Detroit au milieu de guitares de prix. Elle (Tilda Swinton), pâle et éthérée, préfère passer ses nuits à arpenter les rues de Tanger. Même si l’on est très loin de Twilight, et que le mot « vampire » n’est pas prononcé une seule fois en deux heures, les signes ne trompent pas : ils ont le teint livide et ne voient jamais la lumière du jour, ils se connaissent depuis manifestement pas mal de siècles et vouent à la race humaine un mépris immense, mêlé de compassion dans quelques cas très rares (pour les autres, le mépris peut se transformer en haine cordiale, comme envers Shakespeare, ce sale usurpateur patenté). Ah, et puis, ils boivent du sang (ce qui les rend d’ailleurs complètement stone).

Témoins de l’évolution de la race humaine, ils déplorent la destruction en masse et la pollution, caractéristiques du monde moderne ; se sentant inadapté et confus, Adam demande à son amante de le rejoindre à Detroit. Eve quitte alors Tanger, mais le pire est encore à venir : sa soeur cadette, l’incontrôlable Ava (Mia Wasikowska), serait sur leurs traces…

Se passant intégralement de nuit, Only Lovers Left Alive prend principalement place dans des intérieurs sombres remplis d’un tas hétéroclite d’objets de toutes les époques, mais aussi dans la rue, en boîte ou dans un café, tard le soir. On sent, à mon avis, que Jim Jarmusch s’est amusé avec ce film, truffé de références littéraires et culturelles à droite à gauche (Marlowe (John Hurt) et Dr Faust, par exemple). L’image est très belle et la musique envoûtante, le tout créant une ambiance à la fois cosy et inquiétante : dans ce film, on ne sait jamais trop bien ce qui va se passer après.

Tous les signes évidents annoncent l’histoire de vampires, et on aborde toute la problématique rebattue à propos de ce que ça veut dire d’être une créature hors du commun dans un monde où tout va toujours plus vite, et où il est toujours plus difficile de vivre heureux, c’est-à-dire cachés. Mais le film va plus loin : si tout est truffé de symboles et si les quelques personnages de l’histoire sont à première vue totalement allégoriques et romanesques, on a quand même affaire à des situations qui mettent en avant les problèmes de couple, les imprévus, la soeur intenable, les matins en famille… Et puis c’est drôle !! En fait, les acteurs principaux et les décors sont tellement fascinants et extraordinaires que le reste du film, à savoir l’action, y gagne par contraste en simplicité et en fraîcheur.

Tom Hiddleston est vénéneux à souhaits en Adam, le héros romantique par excellence, et Tilda Swinton est tout simplement époustouflante en Eve, hiératique et indétrônable. Après Thor et Narnia, ça fait plaisir de les voir faire des gentils (quoique ?). Le résultat final est donc un projet un peu fou, porté par des personnages et des décors hauts en couleurs (sombres), et par une histoire plutôt hors norme mais qui se tient, le tout dans une ambiance feutrée, intrigante, curieusement familière et radicalement fantastique.

Cannibal Rabbit

etoiles-2etoiles-2etoiles-2etoiles-2etoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Press Enter To Begin Your Search
×