Et si Marvel avait créé la plus belle femme du monde ? Y a-t-il plus sexy, plus glamour, que l’incarnation du fantasme masculin, à savoir une femme sulfureuse aux pouvoirs surnaturels impressionnants ? Féministe, Ambassadrice des tribus d’amazones dans notre monde, elle possède différents pouvoirs surnaturels ainsi que des cadeaux offerts par les dieux grecs, à savoir un lasso magique (Ouuuh, elle ne manque vraiment pas de sex-appeal ! ♥) et des bracelets résistants aux balles.

Elle fut créée en 1940 par William Moulton Marston, conseiller pédagogique chez Detective Comics, Inc. (plus connue sous le nom DC Comics), qui se demandait pourquoi il n’y avait pas de femmes superhéros. Toute sa vie, Marston se battit pour la cause des femmes. En décembre 1941, la « bienfaisante et belle femme » de Marston fait ses débuts dans le numéro 8 de All-Star Comics (deuxième plus gros magazine de comics). Enfin, en 1942, elle obtient son propre comic book. Elle fit beaucoup plus tard son apparition non moins remarquée dans l’animé La Ligue des Justiciers (2001).

Armée de ses bracelets à l’épreuve des balles, de son lasso magique, et forte de son entraînement d’amazone, Wonder Woman est l’archétype de la femme parfaite dans l’esprit de Marston. Elle est belle, intelligente, forte, mais a néanmoins un côté doux. À cette époque, ses pouvoirs provenaient de sa « concentration d’amazone », et non d’un cadeau des dieux. Le « lasso magique » de WonderWoman est supposé avoir été forgé de la ceinture magique d’Aphrodite qui fut léguée à Hippolyta (la mère de Wonder Woman) par la déesse. Il est incassable, infiniment extensible et a le pouvoir de faire obéir ceux qui en sont encerclés, et plus particulièrement de leur faire dire la vérité. Wonder Woman connaît de nombreux changements à partir du milieu des années 1950 et pendant les années 1960. Son origine est ré-écrite, attribuant ses pouvoirs à une combinaison de dons faits par des divinités grecques et romaines.

Si une adaptation cinématographique de WonderWoman avait été envisagée, en 2005, elle n’a cependant pas abouti : Le réalisateur qui avait accepté le projet, Joss Whedon, l’abandonne en 2007, n’ayant pas pu s’entendre avec Warner Bros sur le scénario. L’annonce de la production du film a suscité, pendant deux ans, une avalanche de rumeurs concernant l’identité de l’actrice qui devait incarner Wonder Woman (Megan Fox, Catherine Zeta-Jones, Eva Green, Kate Beckinsale, Lindsay Lohan, Sandra Bullock, Katie Holmes, et tant d’autres). En expliquant les motivations de son retrait du projet, Joss Whedon a mis fin à ces rumeurs, affirmant que le casting du film n’avait jamais commencé et qu’aucun nom n’avait été évoqué. En revanche, l’adaptation télévisuelle de ses aventures sous forme de série, avec Lynda Carter, diffusée aux USA de 1975 à 1979, connut un véritable succès.

Et c’est peut-être parce qu’elle est si glamour qu’aujourd’hui, on retrouve des accessoires à son effigie dans tous les magasins ! Bottes mythiques, sacs, costumes, bijoux, vous l’aurez compris : ‘’WW’’ est à la mode, glamour, indémodable.

WonderWoman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s