La ville, séductrice et lieu de séduction au cinéma.

Lorsqu’il s’agit de traiter le thème de la séduction, les cinéastes sont souvent de grands romantiques. Nous voilà bien avancés, me direz-vous. Non, non, vous m’avez mal comprise je crois : je ne dis pas qu’ils soupirent d’amour et saupoudrent leurs films de sentiments sucrés (ce qui d’ailleurs ne servirait pas forcément la séduction), mais qu’ils abordent fréquemment la séduction de façon romantique au sens littéraire du terme, c’est-à-dire en exaltant tous les sentiments, et pas seulement l’amour, et surtout en considérant que l’environnement dans lequel évoluent les personnages reflète leurs sentiments et contribue à les faire naître. Tout comme le héros romantique reconnaît sa mélancolie, ravivée par un «roseau qui soupire », dans les « riants coteaux », les personnages au cinéma sont souvent autant séduits par la ville où se déploie ladite séduction, et grâce à la ville, que par l’objet du désir.

La Ville, avec ses rues, pavées ou bitumées, ses gratte-ciels, parcs et autres attraits qui font son charme, devient en effet un acteur à part entière de la séduction, puisqu’elle place le protagoniste dans les bonnes conditions, crée un espace-temps où la séduction peut opérer, et inversement se transforme en un reflet de cette séduction.

Venise a ainsi rarement été aussi séduisante que dans Mort à Venise, de Visconti, et l’on imagine mal Gustav Von Aschenbach (Dirk Bogarde), compositeur vieillissant venu chercher l’inspiration à Venise, s’éprendre du jeune Tadzio ailleurs que sur les bords de la lagune tels que les filme Visconti ou que dans le magnifique Hôtel des Bains rénové pour le film. Plus encore, peut-être, que dans l’œuvre de Thomas Mann, l’atmosphère et la beauté de la ville, rendues à l’écran par Visconti, ont un rôle à jouer dans la naissance de l’attirance du compositeur pour le garçon. La scène de séduction par excellence du film est particulièrement efficace : Dirk Bogarde y suit le jeune Tadzio à travers la ville dans ce qui apparaît de plus en plus comme un jeu. Tadzio, qui est conscient de la fascination qu’il exerce sur le compositeur, ne cesse de se retourner l’air de dire « attrape-moi si tu peux », mais toujours échappe à son admirateur au détour d’une rue, d’un canal. Venise semble alors une métaphore du caractère insaisissable de la séduc tion, et de toute la beauté du jeune garçon. Mais c’est sûrement Woody Allen que la ville séduit le plus, et qui séduit le plus à la ville, ou devrais-je dire « aux villes ».

C’est sans doute dans le récent Midnight in Paris, que cela est le plus flagrant. Gil, le héros y est autant sous le charme de Paris que de la belle Adriana, et l’on peut même aller jusqu’à dire que si séduction il y a, c’est surtout entre Paris et Gil ; Adriana fait partie de la ville, elle n’en est qu’un élément. Dans Manhattan (1979), c’est en parcourant la ville, qu’Isaac (Woody Allen), est séduit par Mary (Diane Keaton) qui auparavant l’insupportait, comme si la ville, très belle en noir et blanc, exerçait sur lui tout son pouvoir de séduction. De façon moins manifeste peut-être, Match Point et Vicky Christina Barcelona jouent aussi sur l’atmosphère de séduction qui se dégage des villes qui leur servent de décor.

La ville est ainsi souvent l’origine et le reflet de la séduction, de façon esthétique et symbolique. Un peu comme dans la vraie vie finalement, sauf qu’au cinéma ce n’est plus cliché. Ou plutôt, on y est assez décomplexé pour oser saisir le cliché et sublimer la ville pour la rendre aussi séduisante que l’homme ou la femme qui a su attirer l’attention et attiser le désir.

Nobody

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s