Il y a des films pour lesquels se rendre au cinéma est une erreur. La Mer à l’aube est de ceux-là. Durant toute la durée des deux heures que l’on passe devant l’écran, on hésite à sortir de la salle. Quelque chose nous retient et on se demande bien quoi.

En bref, une sorte de téléfilm sur la collaboration et l’occupation allemande de la France. La seule originalité provient du fait que ce court-métrage est réalité par une partie allemande également, ce qui permet l’apparition de personnages totalement absents de ses équivalent français : le gentil soldat intellectuel de la Wehrmacht qui refuse de manipuler un fusil et le gradé qui aime la France et travaille pour améliorer la relation entre les deux pays. Petits éclats de fine lumière au milieu de poncifs éculés, ils sont pourtant loin de rattraper le film.

On nous raconte alors l’histoire de Guy Môquet, et l’on veut croire que la réalisation de ce film part d’un bon fond : Volker Schlöndorff vient après le film nous expliquer le pourquoi. Allemand venu travailler un an en France, dans la région où Guy Môquet a été fusillé, on lui parle de cette histoire sans jamais l’expliciter et ne comprend finalement quelques dizaines d’années plus tard : faire ce film lui semblait un bon moyen de pouvoir rapprocher les deux pays. On veut bien, mais le résultat n’est pas vraiment là.

On se serait cru sur France 2, à trois heures du matin, un soir de doute. Si jamais on se serait surpris à apprécier une scène, Arielle Dombasle apparaît, de nulle part, pour nous rappeler qu’on n’aurait jamais dû rentrer dans cette salle. Une chèvre qui sent l’étable, vraiment.

etoiles-2etoilesetoilesetoilesetoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s