Into the wild – Sean Penn (2008)

Qui n’a jamais rêvé de partir le plus loin possible de tout ce qu’il côtoie tous les jours – sa vie, ses proches, ses habitudes – pour ne vivre que d’aventures, dans la nature, au plus proche de la condition humaine naïve, dépourvue de toute société ? Bon, je vous l’accorde, tout ça va un peu loin. Tel est pourtant le rêve de Christopher McCandless, le héros hypersensible et 100% nature de Into the wild, l’adaptation par Sean Penn du livre à succès de Jon Krakauer.

“Society, I hope you’re not lonely without me” – Eddie Vedder, “Society”

A 23 ans, Christopher, tout juste diplômé de l’université d’Emory en Géorgie, décide de tout arrêter pour partir dans un périple à travers les Etats-Unis, avec pour destination finale l’Alaska. Jeune homme brillant versé dans la littérature, influencé par les œuvres de Thoreau, Tolstoï, London, Pasternak ou Kerouac, il a une envie soudaine de s’échapper d’une société qu’il trouve hypocrite et étouffante, pour aller vivre seul face à la nature. C’est un voyage d’autant plus éprouvant qu’il est avant tout intérieur : Christopher, qui brûle ses cartes d’identité et bancaire et se rebaptise Alexander Supertramp pour effacer ses traces, ne veut pas simplement fuir la société, mais trouver le fondement de son identité et une forme de quiétude à sa tourmente familiale (ses parents tantôt absents, tantôt manipulateurs en sont la cause principale). Pendant un an, il parcourt les routes du pays, s’émeut devant des paysages somptueux et rencontre des personnes de tous horizons mais qui convergent vers le même avis : il ne devrait pas s’aventurer dans les vastes étendues de l’Alaska seul et sans moyen de communication avec le monde extérieur. Toutes les aventures qu’il vit cette année-là lui font dépasser ses peurs et sont autant de rites initiatiques qui lui font tendre vers son but ultime, la vie en pleine nature, ce que Sean Penn a traduit par une organisation en chapitres reflétant les étapes – de l’enfance à la fin tragique – de sa nouvelle vie.

Into the wild 2

and to call each thing by its right name” – Boris Pasternak, Doctor Zhivago

Sean Penn a realisé ici une double performance assez remarquable : à la fois rester fidèle au livre de Jon Krakauer et recréer une histoire originale à partir de témoignages. Car le réalisateur n’a pas adapté un roman à l’écran : le livre de Jon Krakauer est en fait une enquête de l’auteur qui, adepte de l’alpinisme et se rendant alors en Alaska, apprit l’histoire de McCandless. Krakauer a décidé de marcher sur les pas du jeune homme à la recherche de témoignages et d’éléments de réponse sur ce qui avait pu motiver une telle épopée individuelle. C’est grâce à l’aide de l’auteur mais aussi de la famille de Christopher et de tous les témoins de son voyage que Sean Penn a pu produire une très bonne adaptation. Fidèle, car les explications de Jon Krakauer et les hypothèses restées en suspens par son enquête quasi-exhaustive ont toutes été respectées. Original, car le travail qu’ont fourni Sean Penn (plans larges à couper le souffle, direction et gestion du scénario impeccables), l’équipe du film (performance extraordinaire d’Emile Hirsch) et Eddie Vedder, compositeur et interprète d’une bande originale folk/blues exquise, est signe d’une implication hors du commun pour produire un film de grande qualité, qui réjouit, attriste, révolte : loin de la simple contemplation, il ne laisse absolument pas indifférent.

Ce film est une vraie bouffée d’oxygène, beau, sérieux et important, qui se laisse très bien voir et revoir à l’envie.

Flyncher

etoiles-2etoiles-2etoiles-2etoiles-2etoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Press Enter To Begin Your Search
×