Comme le disait Karl Marx, « les grands faits […] se produisent, pour ainsi dire, deux fois. […] La première fois comme tragédie, la seconde comme farce ». Luc Besson réussit l’exploit de fusionner ces deux moments en faisant de Lucy une farce tragique ou une tragédie farceuse, c’est selon. Une farce de par ce qui nous est montré à l’écran, une tragédie de par la catastrophe cinématographique qu’est son film.

Lucy, qu’on pourrait sous-titrer D’une meuf tchoin à une meuf soin, dépeint la métamorphose d’une étudiante américaine cagole, interprétée par Scarlett Johansson, en clé USB. Le film se déroule dans un univers parallèle, mais très ressemblant au nôtre, où la mafia coréenne a pris ses quartiers à Taipei et où les méchants se lavent les mains ensanglantées à l’Evian (Après tout, Ponce Pilate a bien utilisé une bouteille de San Pe).

Trop bonne, trop conne, Lucy devient par un concours de circonstances la mule du Gustavo Fling asiatique pour sa toute nouvelle drogue, du Guronsan ultraconcentré. Sauf que le paquet fuit dans le ven-ventre de la demoiselle, elle développe alors des supers pouvoirs trop cools du genre dé-tecter des tumeurs au cerveau ou ne tuer aucun touriste relou rue de Rivoli. A grands coups de pan-pan et à l’aide d’une dialectique avec Morgan Freeman à en faire rougir Platon, Lucy arrive à déjouer les méchants et à sauver l’humanité, blablabla… Quoi ? Comment ça cette critique est du foutage de gueule ? Vous avez Lucy ? C’est bien ce que je pensais…

Type Fée

etoiles-2etoilesetoilesetoilesetoiles

Publicités

Une réaction

  1. Le cauchemar n’est pas fini :
    « On n’aurait jamais imaginé ça. Dans les prévisions, il était plutôt à 150 millions de dollars. C’est juste incroyable, c’est que du bonheur […] Tout le monde réclame la suite. Je crois que je vais être obligé. Enfin, si je trouve une idée car quand on voit le film, c’est compliqué d’imaginer une suite. Cela n’a pas du tout été écrit pour ça. »
    Luc Besson

    http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/luc-besson-suite-lucy/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s